LE PORTUGAIS
Parlez-le

Site disciplinaire de la troisième langue d’Europe la plus parlée dans le monde

Plus de 250 millions de locuteurs natifs

Portugal – Brésil
Angola – Cap-Vert - Guinée-Bissau – São Tomé et Príncipe – Mozambique -Timor oriental
Macau – Goa

Académie de Créteil

Comptes-rendus d’échanges
Article mis en ligne le 26 mai 2010

par admin
logo imprimer
.
Collège Pierre et Marie Curie (Villiers-sur-Marne)

ECHANGE SCOLAIRE
VIILIERS-SUR-MARNE / ENTRONCAMENTO
du 1er. au 11 mai 2002

 

 

    
Accueil à l’Escola Ruy d’Andrade        Rencontre avec les correspondants

 

La première étape du projet d’échange entre le Collège Pierre et Marie Curie (Villiers-sur-Marne), où le portugais est enseigné depuis 27 ans, et l’Escola Básica Dr. Ruy d’Andrade (Entroncamento) a eu lieu du 1er. au 11 mai 2002, à travers le voyage de 18 élèves villiérains, des classes de 4è. et 3è., dans cette belle province du Ribatejo. La deuxième étape aura lieu au printemps 2003 et ce sera alors au tour des villiérains d’accueillir les élèves d’ Entroncamento. Entre ces deux moments, les élèves et les professeurs concernés effectuent une correspondance régulière, via Internet.
Ce voyage avait pour objectifs principaux de permettre, d’une part, aux élèves non-lusophones de découvrir un autre pays et une autre culture et, d’autre part, aux élèves d’origine portugaise de valoriser leur propre culture. Par ailleurs, cet échange visait également à favoriser le développement de l’enseignement de la langue portugaise au collège.
Sans l’importante aide financière et matérielle des Mairies de Villiers-sur-Marne et d’Entroncamento, du Comité de Jumelage, du Consulat du Portugal de Nogent-sur-Marne et du Foyer Socio-Educatif du Collège P. et M. Curie, et sans l’appui du Principal du collège, ce voyage n’aurait pas pu se réaliser. En effet, la participation de ces organismes a permis de couvrir plus du tiers des dépenses, allégeant ainsi d’autant la charge des familles. Signalons aussi, à Santarém, ville où le groupe était hébergé, l’excellent rapport qualité/prix de l’auberge de jeunesse (Pousada de Juventude) et du restaurant « A Taverna ». Chez tous les élèves ce voyage a suscité un grand intérêt et a donné lieu à de nombreuses découvertes. A l’Escola Ruy d’Andrade tout d’abord, où la directrice et les professeurs de Français et de Portugais, plus particulièrement engagés dans le projet, ainsi que leurs élèves, ont accueilli le groupe avec tant d’hospitalité. Les trois demi-journées passées à l’école Ruy d’Andrade furent riches en activités sportives, culturelles et pédagogiques et elles permirent, tant aux élèves qu’aux adultes, de s’informer et de mieux connaître la vie scolaire dans un établissement portugais. La visite guidée organisée par la Municipalité, qui avait mis un car à la disposition des hôtes français pendant tout le séjour, a permis à ceux-ci de découvrir l’histoire récente d’Entroncamento, liée au chemin de fer, ainsi que ses différents aspects urbanistiques, sans oublier le merveilleux Parque do Bonito.
 

 

    
Locomotive 135, fabriquée en 1881-Entroncamento        Place du Rossio - Lisbonne


Quelques forêts d’eucalyptus plus loin, à Constância, petite ville blanche, perchée sur une colline au confluent du Zêzere et du Tage, ce fut le début d’une étape romantique. Ici on peut saluer la statue de Luís de Camões, poète lyrique et chantre de l’histoire du Portugal, qui se serait exilé dans ce bourg, suite à une rixe amoureuse et à un emprisonnement. Plus loin, les châteaux forts d’Almourol et d’Abrantes, plantés au bord du Tage comme des sentinelles. Un autre temps fort, lié également à l’histoire et à la littérature, fut l’excursion à Óbidos, ville-musée, avec sa cité fortifiée dominant un vaste paysage de vallons verdoyants, puis la visite de l’abbaye d’ Alcobaça, admirée pour son cloître, son architecture gothique et sa façade baroque, mais surtout célèbre parce que c’est ici que se trouve le tombeau de Dona Inês de Castro, la « Reine morte ». Entre ces deux visites studieuses un moment de détente à la plage de São Martinho do Porto fit la joie de plus d’un…

 

 

   
Cloître d’Alcobaça   Château d’Almourol


A Lisbonne, l’habituel circuit touristique (Praça do Comércio, quartier populaire d’Alfama, château de São Jorge, Praça do Rossio, traversée du Tage en bateau) fut complété par une passionnante visite au monastère des Jerónimos, de style manuélin, contenant les tombeaux de Vasco de Gama et de Camões, puis au musée de la Marine, lieu de passage obligé pour tous ceux qui s’intéressent aux grandes expéditions maritimes portugaises des XVè et XVIè siècles. Enfin, il ne fallait pas quitter la région de Lisbonne sans aller passer une après-midi ensoleillée sur la plage de Cascais, élégante cité balnéaire de la Côte de Estoril.
Quelques heures de quartier libre à Santarém, capitale du Ribatejo, où le groupe avait son auberge de jeunesse (Pousada de Juventude), ne furent certainement pas suffisantes pour connaître réellement cette splendide ville et pour faire les derniers achats de souvenirs, avant de préparer les valises pour le retour.

 

 

Dominique Stoenesco - juin 2002
Lycée Louise Michel, de Champigny-sur-Marne

ECHANGE SCOLAIRE

 

Colégio Raphaël Serravalle (Salvador de Bahia)

 

du 31 mars – 13 avril 2003

 

Dans le cadre d’un projet d’échange avec le Colégio Raphaël Serravalle, de Salvador de Bahia, 13 élèves de 1ère. et de Terminale étudiant le portugais au Lycée Louise Michel, de Champigny-sur-Marne, ont eu la chance de pouvoir aller au Brésil. Ce voyage a été organisé par Mme. Anne-Marie Stoenesco, professeur de portugais au lycée, secondée par M. Dominique Stoenesco, professeur de portugais au Collège P. et M . Curie, de Villiers-sur-Marne. Deux autres professeurs du lycée ont accompagné et encadré les élèves : Melle. Myriam Lacher, professeur d’espagnol, et Mme. Michèle Heine, professeur de français. L’hébergement des élèves et des professeurs s’est fait dans les familles des correspondants du Colégio R.Serravalle, ainsi que chez des professeurs de ce même établissement.

 

Accueil des élèves au Colégio Raphaël Serravalle (Salvador de Bahia)

 

L’organisation du séjour a suivi un programme varié et complet associant une meilleure connaissance de la langue portugaise, la découverte d’un pays, de sa société métissée, de son mode de vie et de pensée différents des nôtres. Ce fut aussi l’approche d’une richesse culturelle s’exprimant au travers de l’art baroque sous toutes ses formes (visite de plusieurs églises du XVIIè. et XVIIIè. siècles, dans le centre historique du Pelourinho, du Musée d’art sacré), de la littérature (conférence sur l’écrivain Jorge Amado, à la Fondation Jorge Amado), des croyances religieuses (Musée afro-brésilien), de la musique, sans oublier l’art culinaire… Un après-midi entier a été consacré à la visite commentée du Projeto Axé, dont l’objectif est la réinsertion sociale, sans contrainte, des « enfants de rue ».

 

Vue du Pelourinho – église Rosário dos Pretos

 

Les élèves ont participé à des cours au Colégio R. Serravalle, ont assisté à une démonstration de capoeira et à un spectacle du Ballet folklorique de Salvador. Ils ont fait une excursion de deux jours dans l’intérieur de l’État de Bahia, au cours de laquelle ils ont visité une plantation de cacao, guidés par un ingénieur agronome, vu l’Université de Feira de Santana, sont passés par l’ancienne ville coloniale de Cachoeira et ont été jusqu’à la célèbre presqu’île du Morro de São Paulo.
Un temps a également été réservé aux plaisirs de la plage et de la baignade, notamment lors d’une excursion en bateau « escuna » d’une journée dans la Baia de Tous les Saints, ponctuée d’arrêts sur les îles paradisiaques de Frades et de Maré. Enfin, ils ont découvert le Projeto TAMAR, dont le but est la sauvegarde des tortues marines, lors d’une excursion à Praia do Forte, à 80 km. au nord de Salvador.

 

Ilha dos Frades

 

Il faut préciser que ce voyage n’aurait pu être réalisé sans le soutien du SCAC de Salvador, par le biais de son Attaché de coopération pour le français, M. Allan Quenette et sans l’aide précieuse et généreuse de nos amis et collègues bahianais : les professeurs de français du Colégio R. Serravalle, M.Lázaro de Melo et Mme. Zoraia Spiller, ainsi que le directeur de l’établissement, M. Ramilton Cordeiro, les élèves et leurs familles qui nous ont si chaleureusement accueillis. D’autre part, soulignons également l’aide importante de l’Université de Feira de Santana qui, par l’intermédiaire de Mme. Évila de Oliveira, professeur dans cette université, a mis à notre disposition un car pour effectuer l’excursion de deux jours.

 

Professeurs et élèves brésiliens et français devant la fresque de Université de Feira de Santana

 

Un film a été réalisé dans le cadre de ce voyage et chacun des élèves a fourni un dossier complet faisant le compte rendu de tout ce qui a été vu et vécu. L’aspect le plus positif est, nous semble-t-il, l’ouverture ressentie par les élèves sur une autre réalité, tant géographique qu’économique et sociale.
Nous espérons vivement que ce voyage est l’amorce du projet qui nous tient à cœur et qui est celui d’arriver à un appariement débouchant sur un échange scolaire et culturel durable entre les deux établissements.

 

Anne-Marie Stoenesco
12 juin 2003
VOYAGE À SALVADOR DE BAHIA (Brésil)

 

31 mars – 13 avril 2003

 

 



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.22