Portugais @ Créteil

Logo du site

Le fado patrimoine de l’humanité

Sur le Web Museu do Fado

 

Le Comité pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel de l’Unesco a ajouté le 27 novembre 2011 le fado à sa liste de traditions du monde.

 

Sara Pereira, directrice du musée du Fado de Lisbonne, estime que cette décision permettra de "poursuivre la sauvegarde de ce patrimoine" (voir Publico).

Selon Agnès Pellerin, le fado, "né il y a moins de deux siècles dans les quartiers du port, parmi marins et prostituées, [est] un chant d’origine populaire [qui] a évolué au fil du temps. Chronique sociale anonyme, il a fait rire en racontant les anecdotes du quotidien ; il a gagné ses titres de noblesse en séduisant l’aristocratie ; il a donné voix à une parole ouvrière naissante ; il a croisé aussi la propagande nationaliste de la longue dictature." Rendu populaire par Amalia Rodrigues le fado connaît aujourd’hui un regain de gloire : la revue anglaise Songlines a désigné le premier disque de la jeune chanteuse Carminho, l’étoile montante du fado portugais, l’un des dix meilleurs albums du monde.